dimanche 11 octobre 2020

 Lettre octobre 2020 - 105eme -

Bonjour ou Bonsoir,


"L'amour pour la nature est le seul 
qui ne trompe pas les espérances humaines."
Honoré de Balzac


   Le port du masque au quotidien a du bon, du positif. Sans doute avez-vous remarqué comme moi ces regards magnifiques, ses yeux pétillants de vie, d'amour, de tendresse, de beauté, d'envie ?.... On "lit" davantage de la personne à travers ses yeux que sur l'ensemble du visage. Vos yeux, mesdames, messieurs, sont réjouissants, Leurs pétillements ont à voir avec l'absolu, le romantisme, la joie de vivre, l'amour.... Continuez donc à sourire derrière votre masque ! Ancienne est l'idée que faire la gueule, c'est porter un masque. Notre état intérieur se reflète sur notre visage. Qui sommes-nous sans masque ?
   
   "Ne sommes-nous pas aussi victimes d'une overdose du discours médical dans les médias ? Comme si vivre se résumait à la santé du corps, comme si l'obsession de rester vivant le plus longtemps possible devait s'imposer au détriment de la vie sociale, culturelle, sportive, relationnelle, affective... et de nos libertés fondamentales.
   En ces temps de Covid, le discours médical semble avoir pris le pas sur tout autre discours, dont le discours politique qui s'y révèle complètement subordonné. A moins que ce dernier y trouve intérêt pour annihiler toute fronde sociale..." nous réveille Paul B. dans le Ouest-France du 21/08.

   "Aussi sûr que le plastique est fantastique, le catholique est sympathique. Il dit bonjour à la dame et obéit aux autorités légitimes, il respecte le code pénal. Mais qu'on ne l'oblige pas à le faire avec l'entier assentiment de sa conscience. Car il n'y a rien d'anodin à s'habituer à vivre une vie sans visages, sans leur diversité, leurs expressions, dans un sombre défilé de clones oppressés." nous avertit Erwan Le Morhedec, avocat et essayiste.

   " Il y a en moi plus grand que moi. Quiconque a fait cette expérience n'a pas besoin qu'on lui montre l'existence du Très-Haut. Dieu, (ou appelez-le comme vous voudrez) ne se démontre pas, il est la vie et dès que l'homme est attentif à sa propre vie, il se heurte à cette présence merveilleuse, invisible. Qu'importe le nom qu'on lui donne, c'est une Présence infinie qui le dépasse infiniment et qui est plus proche à lui-même que lui-même." 
   Maurice Zundel nous fait comprendre avec ses mots ce que le Yoga propose d'expérimenter à travers la méditation ou Dhyana Yoga,.... Nous asseoir, immobiles, et nous laisser toucher par la Vie, le Vivant. Patience, lenteur, souffle conscient, amen de l'âme, alléluia de l'esprit, le OM SHANTI du corps !

   "Nous sommes tous des anges les uns pour les autres (quoique !). Nous ne le savons pas. Nous vivons une mascarade où chacun est déguisé en ce qu'il n'est pas dans l'oubli de ce qu'il est. Et nous faisons semblant d'y croire sans jamais nous rencontrer vraiment. Sauf quand nous nous rencontrons et que nous VOYONS au-delà de l'apparence. Alors, la Joie est présente." Merci Christine Hainaut de nous le rappeler. Vous voyez de qui ça parle ?....

   Un peu de "corona blabla", réflexion gratuite, entre nous. "Les peurs de chacun créent la peur de tous. Le danger ne vient pas d'ailleurs, il commence là, dans mes propres comportements, dans mes propres croyances et dans celles de chacun de nous. Si je ne les regarde pas, les menaces grossiront comme une montgolfière." C'est encore Christine qui nous le dit. Vous êtes prêts à monter dans la montgolfière ?....
   Mettons des limites à nos voyages (préférer le voyage intérieur !), à notre consommation, à nos productions. Nous entrons dans le monde des contraintes... aïe aïe aïe ! Sans oublier que "l'agent pathogène dont la virulence terrible modifie les conditions d'existence de tous, ce n'est pas du tout le coronavirus, ce sont les humains !" nous dit Bruno LatourLe Monde, 25 mars 2020.
   Le seul virus qui doit perdurer, c'est celui du bonheur ! On ne doit plus se toucher entre humains ? Qu'importe, les animaux on peut les toucher et ils ne portent pas de masque !

   Heureusement, on a toujours l'humour (et parfois l'amour) qui reste disponible. Sans doute connaissez-vous les one woman shows de Blanche Gardin, humoriste caustique délicieuse. "Je suis solidaire de bien des colères. Mais je n'ai pas une vie de Gilet jaune. En revanche, je comprend l'explosion. L'air est devenu irrespirable. D'ailleurs, aujourd'hui, nous portons des masques ! Mais je refuse d'être militante, car le militantisme exclut la distance et l'humour. Épouser totalement une cause, c'est en épouser aussi les dérives"
   A méditer mes amis....

"Ce qui compte chez un homme, ce n'est pas la couleur de sa peau 
ou la texture de sa chevelure, mais la texture et la qualité de son âme."
Martin Luther King


Livres et vous
"L'apprenti bouddha" Célestin Robaglia (co-fondateur il y a 12 ans de l'éco-hameau breton Trégrom)
"La joie est plus profonde que la tristesse" Clément Rosset (grand philosophe du Réel. Revigorant !)
"Pourquoi être heureux quand tu pourrais être normal ?" Jeanette Winterson (merveilleux livre autobiographique)
"L'économie de la vie : se préparer à ce qui vient" Jacques Attali (tirer le meilleur du pire, tout de suite !)
"Résilience alimentaire et sécurité nationale. Oser le sujet et le lier à celui de l'effondrement" Stéphane Linou (dans l'air de la crise corona...)
"Je crois en l'âme..." Agnès b. (la créatrice de mode... atypique, mystique, unique !)

Sites
Musiques
"Island" Owen Pallett (Magique ! Piano, voix, orchestral... magique !)
"For their love" Other Lives (échappée folk tout en détours magiques et splendeurs organiques. Charme nos esprits et nos coeurs.)
"Des feux pour voir" Marie-Pierre Arthur (chante les humeurs du temps, dit l'amour et l'amitié, laisse couler ses émotions = riche univers de la chanteuse québécoise)
"The weight of the sun" Moderne Studies (écossais, autant d'invitations à la rêverie...)


"Si je devais recommencer ma vie, je n'y voudrais rien changer ; 
seulement j'ouvrirais un peu plus grand les yeux." 
Jules RENARD


   Un peu de douceur dans ce monde de brutes. Si vous ne la connaissez déjà, aller sur votre serveur pour découvrir l'imame danoise Sherin Khankan. Une beauté du nord, qui prône l'égalité hommes-femmes et un islam progressiste. Une femme passionnante, stimulante, qui vous (re)donne l'envie de pratiquer.... Sherin je t'adore !

   Il existe plusieurs façons de regrouper ou d'énumérer les vertus dans la tradition du Yoga. On retrouve ces mêmes vertus à développer en nous dans toutes les traditions : chrétienne, bouddhiste, taoïste, soufi, chamanique, etc. "Au Moyen-Âge, une liste de "sept vertus" faisant face aux "sept péchés capitaux". Ces vertus étaient la chasteté, la tempérance, la charité, le zèle, la patience, la bonté et l'humilité. Une autre des principales listes de vertus provient de la lettre de saint Paul aux Galates, où il décrit que les fruits de l'Esprit dans notre vie sont l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur ou l'humilité, et la maîtrise de soi (Galates 5,22-23)", nous rappelle Sarah Bachelard.

   Résumons donc les fruits que nous apporte notre pratique du Yoga (ou autre voie d'intériorité) : tempérance, patience, bonté, humilité, amour, joie, paix, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi.... Y'a du boulot mes amis yogis ! Car quand je relis certains mails incendiaires que je reçois de temps en temps de la part de soi-disant profs de yoga, y'a de quoi sauter au plafond....
   Ou autrement dit : "En obéissant à la vérité, vous avez purifié vos âmes pour vous aimer sincèrement comme des frères ; aussi, d’un cœur pur, aimez-vous intensément les uns les autres" (1,22) ; "Vous tous, enfin, vivez en parfait accord, dans la sympathie, l'amour fraternel, la compassion et l'esprit d'humilité." (3,8) ; "Soyez donc raisonnables et sobres en vue de la méditation. Avant tout, ayez entre vous une charité intense. Pratiquez l'hospitalité les uns envers les autres sans récriminer. Ce que chacun de vous a reçu comme don de la grâce, mettez-le au service des autres." (4,7-10) ; " Et vous tous, les uns envers les autres, prenez l'humilité comme tenue de service." (5,1.5)
   Y'a encore du boulot mes amis yogis, et surtout mes amis profs de yoga !

   Il y a deux belles personnes que l'on entend plus depuis bientôt sept mois. Depuis le confinement. Deux grands sages qui régulièrement nous nourrissent de leurs écrits lumineux, numineux. Leur silence actuel en dit long sur ce qu'ils nous préparent (pour Noël ?). Comme nous, sans doute les appréciez-vous. Je me dis qu'ils nous concoctent deux "bombes littéraires" de derrière les fagots. Alexandre J. et Christian B., où êtes-vous ? Vous nous manquez. Au secours, revenez, ils sont devenus fous !

   La spiritualité, c'est le propre de celle ou celui qui a toujours soif !
   "On va tous mûrir !", mantra corona toujours d'actualité....
   En ces temps où il ne faut plus nous toucher, j'offre un massage californien à qui le désire !
   "Ubuntu", compréhension africaine qui exprime : "Je suis moi à travers vous".
   Restons envie !
   Bel automne,
   Jacques

samedi 3 octobre 2020

 Lettre septembre - 104eme -


Bonsoir, bonjour

"N'élevons pas nos enfants pour le monde d'aujourd'hui.
Ce monde n'existera plus lorsqu'ils seront grands.
Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur : 
alors, apprenons-leur à s'adapter."
Maria Montessori


   Les français sont les rois de l'angoisse, du stress négatif, du pessimisme, du défaitisme (entres autres réjouissances nationales)"C'est l'effondrement qui vient !" crient certains. "Préparons-nous !" préconisent les nouveaux mystiques. Est-ce là notre seule option ? Abandonner tout espoir ? Se disposer à construire chacun son canot de sauvetage ou mourir ? "S'il est bon d'être lucide, et s'il est humain et beau de méditer sur la fin des temps, ne tombons pas dans un défaitisme qui paralyse l'action et rend chimérique l'espérance. Ce possible horizon catastrophique peut au contraire pousser à agir et à réajuster notre regard, notre compréhension de ce qu' être humain veut dire, notre lien à un monde somme toute moins distant, stable et illimité qu'on l'avait cru. Et, plutôt que de croire à un  nouveau monde à venir bientôt, tout bientôt, après l'effondrement, pour les survivants, réinventons le politique. Tentons de modérer l'économie et ainsi d'agrandir l'espace démocratique. Avançons sur la mise en cohérence de la justice sociale et de la durabilité environnementale. Car au fond, malgré tout, nous avons là une opportunité collective d'inventer un monde plus juste." nous invite Louise Roblin, doctorante en philosophie politique.

   "La terre se couvre d'une nouvelle race d'hommes à la fois instruits et analphabètes, maîtrisant les ordinateurs et ne comprenant plus rien aux âmes, oubliant même ce qu'un tel mot a pu jadis désigner. Quand quelque chose de la vie les atteint malgré tout - un deuil ou une rupture - , ces gens sont plus démunis que des nouveaux-nés. Il leur faudrait alors parler une langue qui n'a plus cours, autrement plus fine que le patois informatique". Douce invitation de Christian Bobin, à méditer entre nous.

   Un peu plus loin, du même auteur, qui tacle nos soi-disant amis ou familles : "Comme ils sont parfois loin de mériter ce nom, ceux que nous avons coutume d'appeler nos "proches" ! Cette expérience que chacun peut faire est étrange : la vie est d'une brièveté affolante et nous perdons beaucoup de temps à l'enterrer sous prétexte de ne pas fâcher des gens, dont, au fond, l'estime ne nous importe pas. Nous nous faisons beaucoup de tort les uns aux autres et puis un jour nous mourons !".

   Là, ce sont nos théologiens et spirituels de tous poils qui se reconnaîtront : "J'ai trouvé Dieu dans les flaques d'eau, dans le parfum du chèvrefeuille, dans la pureté de certains livres et même chez des athées. Je ne l'ai presque jamais trouvé chez ceux dont le métier est d'en parler ! Ils prétendent vouloir la vérité et, si vous commencez à la leur dire avec douceur et bienveillance, ils vous tuent !"
   Enfin, le nectar Bobin : "L'ennui prépare l'émerveillement, comme on déploie une nappe blanche sur la table, les jours de fête. Nous devrions rendre grâce aux animaux pour leur innocence fabuleuse et leur savoir gré de poser sur nous la douceur de leurs yeux inquiets sans jamais nous condamner."
   
INVITATION
" Il était une fois au début des ans
à l'aube de notre moteur à 2 temps
la rencontre sous la voie lactée
de 2 étoiles à connecter
1er pas des vers à 4 pieds
pour un poème à composer

puis sous les ponts l'eau a coulé
La vie crée son éternité
Le non mariage était acté
Et la famille s'est invitée

La vie à 1 la vie à 2 la vie à 6
Un jour c'est gai, ou ça résiste
Une vie d'artiste, d'équilibriste
Au fil des jours c'est la play list

Les pâtes qui volent sur la casserole
La porte qui claque et les remarques
"Monter dans les tours" et y rester
S'y ressourcer ou "s'absenter"

Marcher dans la vie, les bois, les montagnes
Deviser, s'embrasser, une idée, "Eurêka j'ai trouvé"
Partager des repas, des regards, des pensées

Des visions, des baisers, une chambre à coucher
Notre espace partagé, notre nid
Notre hâvre, inviter des amis

Tu déroules le fil de ta vie
Je suis ami(e) présence appui
Va vers toi, prends tes ailes et ta joie
Songes et deviens-en le roi !
Thérèse (35)


"Risquer sa vie c'est d'abord, peut-être, ne pas mourir. 
Mourir de notre vivant, sous toutes les formes du renoncement."
Anne Dufourmantelle in Eloge du risque


Enlivrez-vous :
"Pour un humanisme vital. Lettres sur la vie, la mort et le moment présent." Frédéric Worms, prof de philo à l'ENS, membre du Comité consultatif national d'éthique.
"François Sarano. Réconcilier les hommes avec la vie sauvage" Coralie Schaub
"Tango avec l'Ankou" Jean Kergrist (réflexion sur l'art de mourir peinard... par notre clown atomique breton préféré !)
"Eloge du retard" Hélène L'Heuillet (hâtons-nous d'être en retard !)
"Réparons le monde. Humains, animaux, nature" Corinne Pelluchon (l'après Corona...)
"Etre quelqu'un de bien" Laurence Devillairs, philosophe
"En finir avec le cléricalisme" Loïc de Kérimel, préface Jean-Louis Schlegel, sociologue des religions (lecture radicale de l'histoire de l'institution catholique pour extirper ces maux qui la rongent. Divinement sain !)


Sites
www.passerelleco.info (annonces et conseils pour s'installer en éco-hameau)
toitsalternatifs.fr (annuaire des éco-lieux. Voir également le réseau Colibris)
jacques-ellul.org (un super bonhomme...)
cooperative-oasis.org (petites oasis pour grands projets)


Musiques
"In a Lifetime" Clannad (harmonies douces, souffle celtique qui transporte : l'Irlande mes amis !)
"Immensita" Andrea Laszlo de Simone (l'immensité du cosmos, la naissance de sa fille, l'écoulement du temps. Intimiste et orchestrale + une voix top ! Merveille pop italienne)
"For Their Love" Other Lives (musique aérienne, où il fait bon rêver et se réfugier)
"Love is everywhere" Laurent Bardainne et Tigre d'Eau Douce (pour goûter à la joie simple d'être en vie...)
"Frédéric Chopin. Concertos pour piano" Benjamin Grosvenor, Royal Scottish National Orchestra (exceptionnelle sensibilité. Magistral !)


   
"Car ce sera une satisfaction parfaitement positive que de manger des aliments sains, 
d'avoir moins de bruit, d'être dans un environnement équilibré, 
de ne plus subir de contraintes de circulation, etc."
Jacques Ellul (en 1994 !)



   Trois semaines de "retraite" pour moi cet été, trois lieux d'intériorité forte, avec un joyeux mélange de nationalités "nique le corona" ! Tous bénédictins. Constat : ils sont tous écolos depuis belle lurette, leur vie intérieure n'a rien à envier à l'Orient, leur accueil-coût est on ne peut plus accessible. Leurs visages rayonnent, leurs chants résonnent, leur quotidien donne....

   En cette rentrée toujours en mode "parano pandémie" , j'adapte mes cours de Yoga. Vous venez à la carte pour un cours de temps en temps, pour un trimestre, ou pour l'année scolaire. Votre engagement vous est propre. Mais entendez qu'il vous faut bouger, sortir de chez vous, voir du monde, sentir autre chose, partager des sourires des soupirs des rires !
   Sentons - nous libres, en équilibre, entre les infos entendues et notre réalité vécue. Le Finistère n'est pas Paris ! La parano des uns n'est pas l'apanage des autres. Le corps médical et le corps scientifique qui mènent la danse de notre quotidien depuis quelques mois n'ont pas la science infuse, la vérité, le savoir. Fiez-vous à votre intuition, votre petite voix intérieure pour faire ce que bon vous semble. Le plaisir, la légèreté, la sensibilité, la musique, le mouvement, doivent colorer notre vie.

   Cette année, à côté du groupe de parole, du groupe de méditation John Main, des groupes de yoga, je reprend mes accompagnements individuels. Comme il y a 30 ans, mais en mieux, car 30 autres années de maturité se sont ajoutées. Cheminer, randonner intérieurement, vous accompagner sur le chemin, la route, le sentier.
   Porte ouverte à Locronan le 05, inscriptions directes aux cours de Pont-l'Abbé. On reprend doucement dès le lundi 14, et le 13 pour le groupe de parole. You are welcome !
   
   "Si chacun réaffirme ce qu'il pensait hier, on s'achemine vers un naufrage collectif." nous avertit Christophe Béchu, maire d'Angers. Méditation de septembre....
   Je nous souhaite un doux entêtement... Pour une spiritualité de l'imperfection... Une pédagogie de la liberté intérieure... Branché sur la longueur d'onde de l'Esprit !
   Belle fin d'été à chacun.e,
   Jacques

mardi 1 septembre 2020

 

ACCOMPAGNEMENT "d'être à être"

 

sur son chemin de croissance personnelle ou professionnelle, re - lecture de son parcours de vie, projet en fidélité à soi, se ré - approprier son devenir, son a - venir.

Se réconcilier avec son histoire, s'épanouir dans ses relations, trouver sa place, oser dire et savoir dire, se faire confiance, être soi-même. Faire le deuil de ses pertes, découvrir son projet de vie, pardon avec soi-même et avec les autres : un chemin vers la "sobriété heureuse".

Vous ré - approprier votre intuition, c'est à dire déterminer ce qui compte vraiment pour vous.

On ne vient pas en accompagnement pour améliorer notre efficacité spirituelle mais pour apprivoiser notre fragilité.

 

Entretiens individuels d'une heure à Quimper ou Pont-l'Abbé, sur RV :  02 98 55 50 29

Coût : 50€/heure (ou don libre), 40€ réduit. Forfait 5 entretiens : 200€/150€. Forfait 10 entretiens : 400€/300€

 

"Ni coach, ni thérapeute, ni gourou, ni "magicien", Jacques se définit davantage comme un accompagnateur-facilitateur vers votre processus libérateur de créativité."


"C'est quand je ne sais plus être moi-même

que je suis au plus près de moi-même."

Plotin

 

 Accompagnateur - animateur

Jacques RICHARD

Pratique et étudie le bouddhisme, la psychologie des profondeurs et le yoga - dans son approche physique, psychologique et spirituelle - depuis 42 ans, tout en restant fidèle à la tradition des 3H : humanité, humilité, humour.

Crée et anime l’association « Envol », de 1987 à 1994, à Quimper : stages, conférences.

Formateur en développement personnel, il anime des cours/ateliers/formations pour adultes depuis 1989.

Sophrologue, il a créé et animé le "Centre de Sophrologie de Cornouaille" de 1991 à 1994.

Propose des cours de yoga intégral depuis 1989, en Cornouaille, pour un public adulte.

Il a créé et anime l’association « EPHATA » depuis 2006, avec des amis de longue date.

Formations professionnelles et diplômes : sophro-pédagogie, PNL, hypnose Milton Erickson, psychologie humaniste / transpersonnelle, philosophie et grandes traditions ; éducateur, formateur en histoires de vie ; licences en sciences de l'éducation et en management des organisations.

Père de 4 enfants, grand-père et parrain : excellentes formations humaines !

Auteur de : "Le jardin, l'être et la rose : autobiographie d'un apprenant", 1992 ;

en cours d'écriture : "Itinéraire d'un révolté apaisé (ou presque)".

 

"Le chemin de vie de Jacques est irrigué par une multitude de rivières spirituelles. Pour user d'une métaphore, nous pourrions comparer son engagement à l'écoulement d'un fleuve. Or, à l'origine d'un fleuve, son commencement est toujours au pluriel : c'est à partir de nombreuses sources que le flux du fleuve s'écoule. Cette diversité n'est pas un syncrétisme mais l'expression d'une vie complexe. C'est pourquoi Jacques, dans son parcours de vie, reste très attentif à cette dimension universelle du sacré."

 

   "Quelque chose en moi me pousse à n'adhérer à aucune méthode ni aucune voie en particulier, mais à toujours distiller ce qu'il y a d'universel en chacune, pour constamment revenir vers le centre, vers l'essentiel. A travers la multiplicité des approches, j'ai toujours cherché l'unité des principes. Là où le syncrétisme tente maladroitement de réaliser dans la forme l'unité entre voies très différentes, ma démarche vise au contraire à extraire de chaque forme les principes ou archétypes qui les gouvernent. Un livre qui me résume bien : "Ni coach, ni thérapeute, ni gourou ! L'accompagnateur spirituel, un guide fraternel..." de C. Aulenbacher / R. Moldo

 

La présence de Jacques pour « EPHATA » est bénévole.

 

 

" L'important, c'est d'être à soi-même sa propre lumière,

son propre maître et son propre disciple." Krishnamurti

 

 

Cours YOGA 2020-21 (21eme année)

14 septembre à fin Juin 2021 (hors vacances scolaires)

 

 

Locronan salle Ti Lokorn

lundi 10h00 - 11h30

mardi 18h45-20h15

      mercredi 19h00-20h30

 

 Pont l'Abbé Clos de Trévannec

lundi 17h30-19h00

19h15-20h30 : "Méditation : pratiques et théories, Orient-Occident"

Un premier temps d'assise musicale puis silencieuse... un temps de marche méditative... un second temps d'assise silencieuse puis lecture d'un texte inspiré/inspirant. Nombreuses photocopies sur la méditation.

Jeudi 18h30-19h45 Centre La Vie Zen 8 rue Alfred Le Dilosquer

"Méditation (comme le lundi soirée)"

 

Quimper "Lesvenez"

 dimanche 19h30-20h30 - méditation John Main -

 

Co-voiturage de Quimper pour Locronan et PL

 

 

« Yoga doux, méditatif et musical  »

"Laissez votre cerveau à la porte, votre corps est un instrument de musique"

 

Version adoucie du Hatha - Yoga, méthode André Van Lysebeth, qui reste dynamique : les positions s'enchaînent de façon fluide dans un mouvement presque chorégraphié, généralement rythmé sur des musiques adaptées. Pratique proche du Yin Yoga.

Yoga du son : expressions vocales, le corps vibration, expression de soi. 

Philo yoga :  lecture de textes essentiels, poésies, psychologie du yoga + photocopies (30-40 pages/an).

 

Méditations  inspirée par l’assise silencieuse, la marche contemplative, l'attention poétique. Pratique proche du Yoga restauratif, dit Yoga Iyengar.

 

Musiques adaptées : comment la musique adoucit-elle les moeurs ? Sécrétion de dopamine (l'hormone de la récompense), réduction de celle du stress (le cortisol), la musique optimise notre respiration en exercice physique et augmente notre résistance à la douleur. La musique communique avec notre âme.... Quand la musique fait monter l'attention... A consommer sans modération !

 

Jacques transmet un "Yoga de la joie, mystique et sympathique, sensitif et intuitif "

 

Coûts : 240€ l'année (3 chèques, cours d'1h30, 33 cours/année, nombreuses photocopies) ; possible inscription au trimestre : 100€. Inscription au cours, carte 10 cours : 100€

Tarif réduit : 200€ l'année (famille nombreuse, minima sociaux, demandeur d'emploi, étudiant, précaires... sur justificatif). Trimestre : 80€

2/3 cours d'essai en début d'année pour tout le monde....

 

« Les trois défauts de toute pratique :

le manque de persévérance, l’avidité et l’impatience »

Cheng Man-Ch’ing

 

Septembre 2020 à fin Juin 2021

 

Groupe "méditation silencieuse John Main" (5eme année) - gratuit -

Quimper, à la maison, chaque semaine, le Dimanche 19h30-20h30

(et tous les matins à 7h20)

+ repas partagé de temps en temps...

Animé par Françoise

Renseignements-inscription : 02 98 55 50 29 ou fan.soaz@gmail.com

"Méditer seul, c'est possible, mais c'est comme manger seul :

à plusieurs, celà a plus de goût !"

 

"Il existe un lien réel et saint entre des personnes qui méditent ensemble,

quel que soit leur mode de méditation." Laurence Freeman

 

"En méditant ensemble, nous ne cherchons pas à profiter les uns des autres ou à nous changer mutuellement. Chacun de nous cherche à être dans la plénitude de son potentiel."

John Main

 

Dimanche 13 septembre

Groupe de parole-partage (9eme année, ouvert à tout individu)

 

" Le couple dans tous ses états !

Le couple dans tous ses éclats !

Comment je vis mon couple... d'hier à aujourd'hui ? "

 

Lieu : chez Colette à Peumerit-Quintin (22)

11h00  - 17h00 + goûter

 

 

Parler à partir de soi, en disant "JE"; écouter l'autre sans jugement ni conseil, dans un climat de vérité, avec nos paroles qui "sonnent" vraies.

Dire qui JE SUIS véritablement, parler de ma façon de ressentir le monde, ma façon de me l'approprier.

Notre groupe de parole-partage n'est pas un groupe de thérapie. Il s'adresse à celles et ceux qui ont envie d'aller plus loin dans la compréhension d'elles-mêmes et des autres. Chacun.e veille au fait que ce que dit l'autre ne soit pas interprété par les autres, mais simplement écouté dans la confiance mutuelle.

Groupe de 10/12 personnes maxi, goûter commun à 17h00, apporté par chacun.e

Coût : adhésion annuelle à l'association 10€

Toutes les 4/6 semaines, le dimanche après-midi en général, parfois le samedi am.

 

 

Quelques "commandements" pour la bonne ambiance de notre groupe :

. Tu écouteras ton prochain comme toi-même

. Tu mèneras sérieusement le thème du jour sans te prendre trop au sérieux

. Tu ne monopoliseras pas la parole, mais tu la feras circuler

. Tu ne chercheras pas à imposer ton point de vue

. Tu ne permettras pas que l'on se moque de l'opinion ou de l'ignorance de quiconque

. Tu faciliteras la prise de parole des timides et tu aideras les bavards à la laisser à d'autres

. Tu feras preuve d'humour quand ce sera nécessaire

. Tu ne craindras pas les temps de silence qui permettent aux autres de réfléchir sereinement

. Tu te délecteras du thème du jour et le savoureras avec les autres

. ....

 

Co-voiturage de Moëlan s/Mer, Concarneau, Quimper, pays bigouden, Fouesnant, Pleuven,....

Détails-inscriptions :  02 98 55 50 29 ou mèl EPHATA

 

 

"Vivre, c'est répondre à l'appel de ses désirs authentiques"

Simone PACOT, thérapeute